Lumière et photographie sont liées jusque dans le verbe.

La lumière est donc à l’origine de cette série, mais pas où on l’attend.

C’est pour m’en cacher que j’ai trouvé refuge  dans ces lieux sacrés, pour fuir les rayons trop crus d’une journée sans nuage.

Comme à mon habitude, j’ai poussé ma pratique de la photographie dans ses retranchements, sténopé, pellicule argentique  rapide,  temps de pose au jugé  de 10 à 15 mm, obligeant la lumière à entrer de force, de face dans mon appareil en bois.

Je me réfugie régulièrement dans des édifices religieux, recherchant le fameux rayon capable de faire son chemin au cœur de ma chambre obscure.

 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now